Fesses en l'airIndiePsychédélique

Un peu de chaleur avec « Jassbusters », nouvel album de Connan Mockasin

Ecrit par Chapalof 15 novembre 2018

Connan vient paisiblement nous tirer du lit avec son quatrième album « Jassbusters ». Paru cet été, il est le premier de l’artiste à paraître depuis « Caramel » sorti en 2013 avec la participation de Charlotte Gainsbourg.

Une longue attente pour Jassbusters

On trouve justement « Charlotte’s Thong » en ouverture de ce nouveau recueil. Une balade enivrante qui laisse supposer une seconde collaboration avec la fille de Birkin, l’album ayant été en partie enregistré à Paris en 2016. Laissez-vous bercer par cette subtile cascade de cordes pincées dont la mélodie restera agréablement incrustée dans votre cervelet.

Queue de rat et murmures suaves

« Jassbusters » fait aussi figure d’accompagnement sonore de l’univers cinématographique de l’artiste dans une mini-série en cinq parties appelée « Bostyn ‘n Dobsyn ». On découvre notamment dans le premier épisode « Belly Bubble »  la relation singulière et énigmatique entre le professeur Mr. Bostyn (interprété par Connan) et son jeune élève J. Dobsyn (B. Pryor).

En effet, parmi les dernières vidéos postées par Mockasin sur son Instagram, on retrouve trois extraits de ce film, qui rappellent l’absurdité du clip de Mac Demarco (Passing Out Pieces). Il est indéniablement, lui aussi, un excellent comédien.

Et pour s’émerveiller de l’étendue des sonorités créées par Connan, il faut s’arrêter au titre « Les Be Honest » qui clôture l’album. Une sublime ligne de mandoline, mêlée à la mélopée et aux voix lointaines mises en place par l’artiste. Une ambiance apaisante et planante qui vous aidera à passer l’automne bien au chaud !

On a eu la chance de voir Connan sur scène sur cette dernière tournée, qui s’achève (comme on peut le voir sur la capture ci-dessous). Il y a maintenant deux catégories de personnes, celles et ceux qui ont pu voir cela de leurs propres yeux, et les autres, voués à la tristesse infinie… En voilà un fantasme à nourrir pour les années à venir.

RIP Jassbusters.

 

View this post on Instagram

 

RIP Jassbusters

A post shared by Connan Mockasin (@connanmockasin) on Nov 8, 2018 at 1:09pm PST

Tu devrais aussi aimer