Tigresse

Tigresse #6 : Little Simz, rap de géante

Ecrit par Kiwii 1 mars 2017
little-simz-thumb

Un peu dur de décrocher, peut-être, depuis l’ouragan Billie Brelok ? Les penchant masochistes se sont réveillés en toi, tu t’es dit « woohh, ça fait du bien quand ça frappe fort comme ça ! ». Et tu cherchais, avide de retenter l’expérience, où retrouver autant de poigne, de fougue, de celles qui font autant de sens ? Pas de panique. Il suffit parfois d’un coup d’Eurostar pour prolonger le champ des possibles. Introducing Little Simz !

Little Simz, le début d’un empire

Little Simz, Bars Simzson pour les intimes, chauffait déjà le mic’ à l’âge où on galérait encore à conjuger les verbes au présent (« Non, Kevin, on dit pas vous croivez, on dit vous croyez ! »). Les spectateurs du petit écran britanniques l’ont aperçu dans la série pour enfants Spirit Warriors début 2010. La BBC l’a remarquée et lui a donnée l’occasion de démontrer sur scène sa prestance oratoire dès 2012. La rappeuse est aussi chanteuse à ses heures, n’en finissant pas de collectionner les casquettes. Elle sort depuis 2014 ses productions sur son propre labels AGE : 101 Music.

Nous sommes début 2017, Little Simz a 22 ans.

Une touche U.K. et bien plus encore

Une grosse partie de ses débuts possède un ton bien londonien, cette touche de Grime si chère à la ville. Rond, énergétique, ce flow inimitable engage ou fait fuir, mais ne sait pas laisser indifférent.
Mais c’est un esprit sans compromission qui l’a amenée là où elle est aujourd’hui. On ne se plonge pas dans l’écoute de Little Simz pour parler de la pluie et du beau temps. A travers les différents EP distillés ces dernières années, la rappeuse s’amuse à jouer des contraires : les productions électroniques vaporeuses, souvent tendance trap druggy, sont là pour sublimer la vitesse de son flow. Tantôt professant sur l’amour et la gratitude, tantôt se faisant menaçante, la marque de fabrique chez elle, c’est la détente immuable avec laquelle elle livre ses rêves et ses pensées.

En résumé Little Simz est une femme qui sait faire son biz. Une femme qui a choisi son nom en pied de nez clairvoyant à ses ambitions pour le futur. Très peu de vieux sages du milieu auront quoi que ce soit à apporter qu’elle n’ait déjà engrangé, digéré, maîtrisé. Et elle continue de le démontrer avec son dernier album fraîchement sorti, Stillness In Wonderland.

Ecoutez ici l’album Stillness In Wonderland

Tu devrais aussi aimer