ElectroNews

Interview : n.stal & Joe Lewandowski pour la Résidence #3 du Sarcus Festival

Ecrit par Ben 11 janvier 2018
sarcus-interview-nstal-joe-lewandowski

Les deux DJs et producteurs Joe Lewandowski et n.stal se sont livrées à nos questions décalés et coquines en préparation de la Résidence #3 du Sarcus Festival au Trac ce vendredi soir. Ils mettront en place leur B2B sulfureux de 4h jusqu’à 6h et plus si affinités.

n.stal et Joe Lewandowski en deux mots c’est quoi ?

n.stal : Pourquoi pas.
Joe : Luke et Leila

Vous vous connaissez depuis 15 ans si je ne me trompe pas. Ça a commence comment tout ça ?

n.stal : Il portait des jeans slim blancs et écoutait Led Zeppelin, coup de foudre immédiat !
Joe : On a parlé de Steve Estatoff. Je me suis permis de mettre le lien ( Thomas était fan)

N Stal, tu travailles avec le collectif Les Yeux Orange. Comment ça s’est fait tout ça ?

n.stal : En leur envoyant mes démos. Le reste est sur un compte en Suisse au nom de Raphaël M.
Joe : Si je peux permettre, je leur avais envoyé des démos et ils n’en ont pas voulu. J’ai toujours dit qu’il était meilleur producteur que moi.

Joe, toi tu es résident pour les soirées La Claque. Concrètement la claque vs la fessée … ta préférence ? Plus sérieusement tu peux nous en dire plus sur ce collectif avec lequel nous aurions des affinités en commun.

Joe : Fessée évidemment. Pour la claque et la fessée, c’est la même envie de partager de la bonne musique, sans se limiter à un style musical.

C’est quoi une fessée musicale pour vous ?

n.stal : Un morceau sur lequel on hésite à danser, puis dans lequel on s’abandonne complètement sans réfléchir.
Joe : Un morceau que l’on écoute pour la première fois mais que l’on a l’impression d’avoir toujours aimé.

Votre fessée house du moment ?

n.stal : Je n’écoute malheureusement plus de house en ce moment …
Joe : Alex Troubetzkoy : Kalediscope sur Mesma Records

Une autre fessée de votre répertoire perso ?

n.stal : Un edit du morceau « Soul Fiesta » de Manu Dibango par Château Flight. Une série d’improvisations qui s’envolent dans tous les sens, un pur bonheur.
Joe : Traits – North Shore . Ce break !!

On dit que 2018, c’est l’année du coït. Votre top 3 des chansons pour faire des câlins ?

n.stal : Stepkids – Suburban Dream / Javiera Gonzalez – Seduce Me / Lena Platonos – Shadow of Blood
Joe : Toute la discographie de Trey Songz  mais surtout Neighbors know my name.

Votre rencontre avec le Sarcus Festival ?

n.stal : Noé (le co-fondateur) m’avait invité à venir jouer lors d’une de ses résidences au Panic Room l’année dernière, puis a invité tout le collectif Les Yeux Orange ainsi que moi-même et Joe à venir jouer lors du festival. C’est une très belle rencontre parce que Sarcus est à l’image de son fondateur : enthousiaste et passionné.

Joe : J’ai été invité via Thomas et Les Yeux orange. L’équipe a été vraiment adorable avec nous et je partage à 100% ce qu’a dit Thomas sur Noé. C’est grâce à des gens comme lui que la scène parisienne peut exister et faire de belles choses.

A quoi faut il s’attendre sur ce B2B ? Quel style ? Une préparation particulière ?

n.stal : Comme une rencontre à 4h du matin : pas de noms, pas de règles.
Joe : On s’appellera avant et je mettrais quand même un morceau de Latin house.

Un dernier mot ?

« Code ? »

Lisa ?

Tu devrais aussi aimer

Laisser un commentaire