Pop

Iggy Star Dust

Ecrit par Fanch 28 mai 2016
Iggy Pop

Après une excursion du coté de la chanson française avec des reprises de Gainsbourg en passant par Piaf, Iggy pop revient avec l’album Post Pop Depression en coopération avec Josh Homme (chanteur de Queen of The Stones Age et fondateur du groupe Eagles Of Death Metal)

Se confiant au New York Times, Iggy déclare que pendant la création de cet album qu’il ambitionnait de se rapprocher des albums The Idiot et Lust For Life réalisés avec David Bowie et considérés comme étant les meilleurs de la carrière d’Iggy.

Iggy Pop & David Bowie

David Bowie dans sa période Thin White Duke et Iggy Pop

Bowie qui prit Iggy Pop sous son aile au début des années 1970 pendant la création de sa trilogie berlinoise (Low, Heroes et Lodger) et l’aida à se désintoxiquer. D’ailleurs récemment après la mort de son ami Iggy déclare :

Il était le seul qui aimait ce que je faisais. Ce type m’a sauvé de l’anéantissement professionnel et peut-être même personnel – c’est aussi simple que cela. Il m’a ressuscité

Voici une sélection de titres anciens et du dernier album de l’iguane, avec nos commentaires plus bas :

Josh Homme & Iggy Pop

Josh Homme et Iggy pop

Les deux premiers titres sont peut-être les plus connus avec The Passenger, morceau emblématique figurant sur Lust for Life, second album d’Iggy. China Girl fut écrite par David Bowie et Iggy Pop en 1977 et figura sur le 1er album d’Iggy mais elle ne rencontrera qu’un succès modeste avant d’être repris par Bowie pour l’album Let’s Dance.

C’est avec cette entrée en matière que l’on commence l’écoute du dernier album de l’iguane.
Tout d’abord, on peut dire que cet album est musicalement inspiré; Iggy y apparait même comme hanté. En effet, dès les premières notes de l’album le spectre du Thin white Duke se fait sentir et surtout entendre; que ça soit dans les intonations ou certaines harmonies vocales. On y ressent surtout la nostalgie d’une époque révolue, une mélancolique post-depression.

Au final cet album forme une vraie cohérence, on aime beaucoup le single Sunday avec ses chœurs féminins et son orchestre classique, les sombres Break Into Your Heart et Gardenia en hommage direct à Bowie; American Valhalla avec son intro qui rappelle étrangement China Girl et enfin l’agréable Chocolate Drops avec son coté pop et catchy.

C’est avec cet avant propos plus que prometteur qu’on vous invite à commencer l’écoute de cet album ! Pour le live à Paris c’est à Rock en Seine qu’il faudra se rendre !

 

Tu devrais aussi aimer