Fessées Cachées

Fessée Cachée #1 : The Police

Ecrit par Fanch 14 juin 2017
The Police

Originaire de Londres, The Police prend sa forme définitive en 1977 quand Sting (chant/basse) & Steward Copeland (batterie) accueillent leur nouveau guitariste Andy Summers. La suite n’est que l’histoire d’un groupe mythique qui s’est consumé en quelques années pour rompre en 1986. Non sans laisser derrière eux cinq albums studio qui regorgent de pépites…

The Police : le meilleur des fessées cachées ! 

On retrouve parmi la liste impressionnante de morceaux composés sur cette courte période de nombreux tubes comme les incontournables « Roxanne » ou encore « Message in a Bottle ». Mais on ne va pas se mentir, ces titres sont tout simplement trop passés à la radio. C’est même presque un supplice de les écouter, aussi bons soient-ils, et ce même des années après..

Cette playlist contient 10 petites fessées que tu n’a peut être jamais prises. On commence avec « The Bed’s Too Big Without You », une bonne grosse caque  reggae comme on les aime. On a aussi épluché l’album génialissime Zenyatta Mondata avec des titres comme « Canary in a Coalmine » ou encore « Driven to Tears ». Et comme on reconnait aussi les talents de compositeurs d’Andy Summers on a décidé de faire place à deux de ses compositions, « Omegaman » de l’album Ghost in The Machine ainsi que « Murder By Numbers » de l’album Synchronicity.

Tu as tout compris. La playlist concoctée avec amour regorge de pépites toutes aussi inconnues les unes que les autres. Comme si on avait extrait le meilleur du meilleur des jus. A toi de le siroter !

Tu devrais aussi aimer