DécouvertesPop

EZTV, un ballet de pop-songs automnales

Ecrit par Chapalof 30 octobre 2017
eztv

On ne parle pas encore beaucoup d’eux dans l’Hexagone ! Leur label Captured Tracks (celui qui a révélé Mac Demarco) vous rappelle pourtant vaguement quelque chose… On fêtait le 30 septembre le premier anniversaire du dernier album « High In Place » du groupe EZTV ! On en a donc profiter pour faire un petit débrief de leur parcours. Et ce n’est autre qu’Ezra Tenenbaum, compositeur, chanteur et guitariste d’EZTV, qui était le mieux placé pour nous en parler.

EZTV en un son : « Thump-shhhhh ! »

Naturellement, on lui a demandé comment ils s’étaient rencontrés. « J’ai commencé à enregistrer pour ma copine à l’époque » nous raconte Ezra. « Shane (le bassiste) et moi avons habité dans le même appartement pendant six ans. Il écoutait mes compos à travers les murs de notre coloc, et m’a encouragé à en faire quelque chose. » Michael (le batteur) et Shane se sont liés d’amitié en 2007 tandis qu’ils s’installaient chacun pour la première fois dans le tumulte de NYC. Le trio de Brooklyn sortait alors en 2015 « Calling Out », un EP riche en balades colorées sur les marches du Fort Greene Park.

Difficile de trouver meilleure définition de cette alchimie pop new-yorkaise que celle de Michael pour Third Outing : « EZTV, c’est le Thump-shhhhh ! qu’une bière produit quand elle tombe et se vide sur le plancher alors que ton colocataire met pour la première fois « Rit It Up » d’Orange Juice ». On imagine parfaitement la scène !

« High In Place », plein de collab’ pour plus de hauteur

Le dernier LP « High In Place » a reçu la participation de nombreux artistes tels que Jenny Lewis, Chris Cohen ou encore de musiciens des groupes Quilt et Real Estates. « Cet album était plus personnel que « Calling Out » puisque nous l’avons enregistré nous-mêmes. C’était génial de travailler avec tous ces gens, j’aurais adoré passer plus de temps avec eux. » nous confie Ezra.

Question hauteur, on s’est forcément posé la question de savoir si les EZTV avaient un faible pour la boisson avant d’aller sur scène. « Le seul qui s’épanouit à boire comme un trou avant de monter sur scène, c’est Michael. Je pourrais vous raconter de belles anecdotes, mais je vais éviter de le rendre mal à l’aise. » Il semblerait qu’ils soient dans l’ensemble, relativement sages, voire même peut-être un peu trop ces sérieux gars-là : « Tout ce qui nous empêche de devenir des légumes pendant nos tournées est essentiel pour nous. On s’écoute énormément de podcasts et de NPR [National Public Radio] et on savoure les délices des régions que l’on sillonne (sauf peut-être le Chili Cincinnati, tout le monde s’accordera là-dessus). »

Et un nouvel album qui s’annonce !

Alors que la prochaine tournée de novembre se fera sur la West Coast, le trio travaille déjà sur son troisième opus. « J’ai déjà enregistré deux morceaux pour l’instant et fait quelques essais sur de nouveaux instruments. De là à dire que nous l’aurons bientôt fini non, mais l’an prochain je l’espère ! » Et quand on spécule sur l’avenir prometteur du groupe, Ezra la joue modeste. « Qui sait, peut-être deviendrons-nous l’un de ces groupes redécouverts par des chineurs d’antiquités musicales dans un futur proche. C’est une des options plausibles d’ici une vingtaine d’années au moins, soyons optimistes ! »

EZTV est une formule joyeuse et fraîche, une petite fessée énergique et matinale alors que vous êtes encore en slip et dévorez vos cracottes en regardant ce qui se passe chez votre voisin. Laissez-vous donc envoûter par cet appel à la plénitude avant d’attaquer votre journée !

Tu devrais aussi aimer